Iris pseudacorus, l'Iris des marais

Publié le par François

Famille des Iridacées.
Je me souviens d’une gravure qui figurait sur le livre d’histoire de France de mon enfance: le roi Philippe-Auguste (1165-1223) y caracolait sur son cheval d’apparat couvert d’un drap bleu orné de fleurs de Lis (ou de Lys) dorées.
A mieux y regarder, ces ornements ressemblent fort peu à de fleurs de Lis, même stylisées…
Alors ?
Les « designers » du Moyen-Âge étaient-ils si maladroits…?
Que nenni ! aurait répondu l’Auguste Philippe…
C’est tout simplement que ce ne sont pas des fleurs de Lys…
 
Rappelons-nous donc nos leçons d’histoire: il existait, sous l’ancien régime, une loi dite « salique », surtout célèbre aujourd'hui par ses articles interdisant aux femmes d’hériter la terre de leurs ascendants ou époux.
Cette loi s’appelait ainsi car c’était celle des Francs Saliens, dont descendaient les rois de France.
Cette tribu franque était originaire des rives de l’Ijssel, l’un des bras du delta du Rhin, région de marécages où la plante la plus majestueuse que l’on puisse trouver est… notre Iris des marais.
Quoi de plus normal, dès lors, que les chefs de cette tribu en aient fait leur emblème et l’aient transmis à leurs descendants?
Mais par quelle magie cette fleur d’Iris est-elle devenue « de Lys »…?
C’est le père de Philippe-Auguste, Louis VII (1120-1180), roi de France de 1137 à 1180 qui en a la réponse…
Il prit part à la deuxième croisade, prêchée par l’illuminé et fanatique Saint Bernard (non… pas celui qui se balade avec un petit tonneau de rhum sous le cou…!)
L’un des soucis des chevaliers de cette époque était de se reconnaître sous l’armure, dans la mêlée des combats: il est toujours préférable de savoir à qui appartient la tête que l’on est en train de marteler à coups de masse d’arme…
Louis VII, se souvenant sans doute de l’emblème de ses ancêtres Francs, le reprit ainsi à son compte et l’on parla dès lors de… la « Fleur de Louys » qui devint, par déformation, « Fleur de Lys »…
Une autre histoire, un peu différente, fait remonter l'emblème à Clovis, roi des Francs de 481 à 511...
On peut la lire en cliquant ici: Fleur de Lys.
*
Les mots en gris, gras, souligné sont des liens... N'hésitez pas à cliquer dessus...!
Pour lire l'article précédent (Ces gueules...), cliquer ici.

Publié dans Flore de Meuse

Commenter cet article

François 26/06/2006 13:39

Merci à tous pour vos visites et commentaires, malgré mon absence de quelques semaines...
Grenouille> J'aime assez cette idée de blog répondant aux questions que l'on ne s'est jamais posées... :))
Malisan> Petite expédition marocaine pour organiser des travaux... Je suis de retour...!
Yves> Je vais aller voir ça de plus près... :))

Le pÚlerin vagabond 25/06/2006 09:33

Salut,
Toujours intéréssant, ce voyage iniatique au travers de la nature.  a+Lpv

Yves Lafont 20/06/2006 18:12

Bonjour !Si ça continue nous allons produire des articles en commun !Je viens de publier un article sur le Lys ;-)A bientôt, et merci pour cet article intéressant et fouillé sur l'iris !Amitiés, YVES

malisan 20/06/2006 12:41

belle iris, plaisir de revenir par ici...
mais tu as disparu toi aussi...
bises et pensées

Elizabeth 12/06/2006 23:43

Moi non plus, je ne m'étais jamais posé la question. Effectivement,maintenant que tu le dis, ça parait une évidence!