Calligraphie

Publié le par François

Juin 2006, aux environs de Thrar Souk, montagnes du Rif (Maroc).
Un vieil olivier tente une écriture arabisante sur fond d’orge récolté.
*
*  *
Pensée du jour:
Pour raconter, il faudrait planter un décor.
Mais planter un décor naturel revient presque inéluctablement à sombrer dans le cucul, à moins d’avoir le talent, la force, la puissance d’un Jim Harrison… Ses décors sont là, prégnants et sans que l’on sache comment ils sont arrivés, on devine les paysages, les odeurs, les brumes, les montagnes et les neiges du Montana, les plaines de l’Arkansas sans même qu’il ait besoin d’en faire la description précise.
Mais le Jim Harrison des débuts… a-t-il planté ce décor comme le père d’un de ses héros a planté celui de sa vie, en coupe-vents circulaires? Il a sans doute fait de même, une bonne fois pour toute. Définitive. Comment…?
Je ne m’en souviens plus.
Faudrait rechercher mais le courage me manque aujourd’hui.
*
Pour lire l'article précédent (Tout le Maroc...), cliquer ici.

Publié dans Fez

Commenter cet article

François 16/07/2006 15:45

Grenouille> Peut-être, en effet, tend-il un "bras" branchu vers la mer... Mais on voit bien qu'il n'y connaît rien: la mer est de l'autre côté... et s'il tend un bras, c'est vers le désert...!
Dieudeschats> Les oliviers n'ont pas d'âge... Celui-là doit être un gamin de 150 ans, pas plus... Il y en a aux alentours à qui je donne, à vue de nez, trois ou quatre fois plus : troncs creusés par l'âge en grottes profondes ; têtes dégarnies ; racines énormes...

dieudeschats 16/07/2006 14:06

Superbe oOQuel âge peut-il donc avoir ?

Grenouille de Bénitier 15/07/2006 15:28

Il fait des vagues cet arbre, la nostalgie de la mer, peut-être.

François 15/07/2006 13:57

Bellelurette> Le sol et les herbes paraissent secs car le premier est couvert des chaumes des secondes: le seigle a été récolté. En réalité, la campagne rifaine était encore plutôt verte et pas encore grillée, au mois de juin. Et puis l'olivier s'accommode plutôt bien de la sécheresse.

bellelurette 15/07/2006 01:14

Trop joli. Cet arbre doit avoir des racines très profondes pour aller puiser l'eau qu'il lui faut. Il est si vert alors que le sol et les herbes paraissent si sèches.