Mal de dos...

Publié le par François

Elle est encore stockée à Moulins (Allier), mais elle rejoindra la Lorraine en novembre…
J’ai commencé à déblayer la place dans la grange pour la garer au sec cet hiver.
J’ai presque fini, et la sciatique est là, qui me reproche…

Dans la grange, il y avait :
30 mètres cubes de vieilles poutres en chêne,
2 vieux sommiers pourris,
un vélo de gamin tout rouillé,
4 pneus de Citroën Xsara avec chaînes,
un ballot de polystyrène haute densité,
4 pneus de Peugeot Expert pas trop moches,
7 caisses de vieux livres de poche,
une table en bois rongée aux vers,
3 rouleaux de laine de verre,
un congélateur (en marche),
28 mètres de tuyaux de poêle,
un poêle à mazout,
2 cartons de vieille vaisselle,
3 stères de bois de chauffage,
une banquette arrière de 2CV,
4 pneus de Toyota Rav4,
un lot de vieilles chaises métalliques,
une banquette avant de Peugeot Expert,
quelques tonnes de poussière,
une aile avant de Volkswagen Golf…
et un raton laveur, bien entendu...

Publié dans quotidien

Commenter cet article

François 23/09/2006 19:09

Eric> Merci pour la visite... Pas le temps d'aller voir ton blog... mais je le ferai dès que possible!
Oui, j'aurais pu faire un "garage sale" (prononcer "séél") comme disent les Amerloques... s'il y avait eu quelque chose de bon à garder (à part les poutres que j'ai entreposées ailleurs parce qu'on-ne-sait-jamais...)

Eric LOW 21/09/2006 15:57

tu prépares 1 vide-grenier ?

François 04/09/2006 14:21

Grenouille> Il est vrai que s'il fallait de nos jours rouler au quotidien avec une Traction, ça coûterait une fortune en essence... Pour quelques sorties par an, ça peut tout de même aller.Quant à ta remarque sur le raton laveur... je préfère ne pas la relever... :))

Grenouille de Bénitier 04/09/2006 13:05

Ah ! On savait faire de belles voitures à cette époque, qui ressemblait à quelque chose... Mais c'est vrai que le pétrole était en abondance. Et le raton laveur devait être empaillé, si on se fie à l'âge du capitaine...

François 04/09/2006 12:27

Bellelurette> Sage résolution...! J'ai un copain qui habite à Paris et qui n'a pas de voiture... Il se déplace à pied en ville, et il loue une bagnole quand il a besoin de faire un long trajet. Hélas pas faisable à la campagne...
François> Ces vieilles voitures sont d'inépuisables sources de souvenirs...